Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 20:00

Dimanche 23 août  2009
Durée du vol : 30 mn

Je suis venue avec Patrick et en famille pour montrer mes équipements et matériels à ma maman.
Ulysse et Elfy font également partie de la sortie dominicale.
Tout ce petit monde remuant doit perturber un peu ma concentration. Commençant ma prévol, le soleil dans l'oeil, je loupe une attache sur l'aile défaite alors que je recommence toujours systématiquement par un contrôle visuel de ces points... Michel me conseille de toucher chaque attache. 














Un vent de travers, plutôt irrégulier que je décode sur la manche à air me laisse présager des atterros encore assez techniques ce matin. L'impression est confirmée au décollage, le combo se fait plutôt remuer en montée initiale, et je dois chercher à plus de 500 pieds la couche laminaire pour que tout se calme enfin.


Le tour de piste est tranquille à cette altitude, mais Michel me rappelle qu'on va retrouver l'air agité en finale.  En effet, on descend vite et je me fais bien balader de gauche à droite avant un  toucher néanmoins assez élégant, ponctué d'un couinement des freins sur l’herbe trempée de rosée.

Tout doux sur le frein, ça glisse... et plus haute la finale le tour suivant. Je me fais mon autocritique et hop je repars pour un tour.

Je m'efforce de bien travailler le décollage de la façon convenue. Prise de vitesse au roulage avec incidence de l’aile au neutre et seulement après, ouverture de l’incidence pour mieux sentir le moment où les roues quittent le sol, anticiper, relâcher la barre qui revient vers moi pour adoucir cette petite marche que Michel souhaite me voir supprimer avant de me lâcher. Pas  évident de chopper ce petit coup de patte, de sentir  quelque chose avec ce vent qui s’amuse avec mon aile...

Je me fais à nouveau  balancer dans la montée, un peu plus que tout à l’heure, et à chaque tour de piste ce sera progressif. Au fur et à mesure, les thermiques arrivent, ajoutant au tableau quelques petites pichenettes imprévisibles. Vraiment pas un temps de Trésor !    *(expression "Hoévillesque" honteusement répétée...)

420 ft, 450 ft, 500 ft... j'en suis maintenant  à choisir d'être à près de 600 ft au dessus du repère de la ligne électrique. Première fois que je suis si haute pour initier une finale et sous mes roues la piste me renvoie une image peu habituelle. On descend, que dis-je, on plonge ! tiens, pour une fois Falco mérite son nom de rapace. La vitesse en approche dépasse les 100km/h, malgré tout je ressens encore de bonnes claques qui m’obligent à une haute vigilance pour maintenir toujours la vitesse une grande fermeté sur la barre en axe de roulis. Arrondi. Posé doux bien amorti ! Michel me glisse dans l’intercom « On arrête, c’est bien pour aujourd’hui, on reste sur une bonne impression »

Alors que me prépare à ranger le combo sur le chariot, il téléphone aux pilotes qui sont en l'air pour les alerter sur l'aérologie un peu particulière de ce matin.  Jean-Claude malmené lui aussi par une rafale, posera trop long et sera contraint de redécoller en bout de piste alors que Michel et Martine sa passagère avec son aile Diva se pose sans soucis. Voilà ! Tout le monde est bien rentré et les discussions vont bon train autour d'un café et de délicieux croissants. Ma maman est ravie, elle a vu sa fille voler.














Une halte dans les champs qui jouxtent la piste. Les mirabelles hors gabarit ont été laissées sur place en petits tas dorés. Il n'y a qu'à se baisser pour choisir les fruits qui viendront garnir la tarte de demain et remplir quelques pots à confiture que j'essayerais bien de glisser dans une valise en souvenir de ces mirabelliers mosellans que je survole depuis 3 mois.
















Tableau récap d'heures en cours de vérification... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nadine - dans ULM Formation
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Flying and Travelling
  • Flying and Travelling
  • : Mes expériences de pilote ulm pendulaire et les carnets de route de mes voyages (Namibie)
  • Contact

Profil

  • Nadine
  • On me dit généreuse, volontaire voire obstinée...
 Je suis aussi d'une mauvaise foi épouvantable, la preuve : je le reconnais ! 
D'ailleurs, depuis que je suis modeste, je suis parfaite ;o)
  • On me dit généreuse, volontaire voire obstinée... Je suis aussi d'une mauvaise foi épouvantable, la preuve : je le reconnais ! D'ailleurs, depuis que je suis modeste, je suis parfaite ;o)

Flying and Travelling



NadDes envies de couleurs, d'images, de voyages et d'expériences.... Voler, être en contact avec l'air et le léger, exprime des aspirations à une certaine élévation, un besoin irrépressible de s' ouvrir à d'autres sphères, de se rapprocher de la nature. S'envoler, tout comme voyager, c'est se détacher un instant de son quotidien, se libérer, s'élever, découvrir et apprendre...

Un blog pour raconter ces expériences, car chaque personne a quelque chose à dire pour peu qu’il y ait quelqu’un pour l’écouter ou la lire... Bienvenue sur Flying and Travelling.
Nadine

Recherche

Archives

Catégories