Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 14:43

Mardi 15 avril 2009
Durée du vol  d'essai :  45 mn
Total heures de vol : 29 h 15 mn 

Voilà que sur le net (altibulle) croise une petite annonce (mais qu'allais-je faire aussi sur un site de petites annonces ;o) qui propose un ulm d'occasion  : un Combo 582 DTA, équipé d'un démarreur électrique, et de pas mal d'options assez sympas…coïncidence, l'appareil se trouve à une heure à peine de chez moi.

L'occasion (autrement dit un DTA) est suffisamment rare pour déclencher en moi une curiosité...plus qu’intéressée…. Je connais le Combo, je l'ai vu au salon de Blois mais n'ai pu essayer cet appareil d'excellente réputation. Les pendulaires DTA n'ont plus à démontrer leur capacité tout terrain, et je connais quelques pilotes expérimentés qui ont choisi cette marque pour voler dans des conditions difficiles et/ou des pays lointains pour une question de fiabilité. Je mail mes questions à l'un d’entre eux (un jour je vous parlerai de lui ;o) pour avoir un avis technique sur cet appareil qu’il m’a recommandé. J'appelle aussi DTA le fabricant, au sujet de l'aile, puis enfin "Vol à vue", la base Ulm de Hoeville (Meuthe-et-Moselle) dans le Lunévillois pour en savoir un peu plus sur cet appareil qui se trouve chez eux, et finalement nous convenons d'un rendez-vous pour l'essayer.

Mercredi 15 avril, je quitte mon bureau à 17 heures, cap sur la Meurthe-et-Moselle ! Surprise : à Hoéville, il y a beaucoup de pendulaires. Il n'y a même QUE des pendulaires ! Je traverse un long hangar où sont alignés une bonne trentaine d'ulm (Air Création & DTA).
Le Combo m'attends dans un second hangar et Michel Flandin, instructeur et responsable cette Plate-forme me dresse l'historique de l'appareil et réponds avec compétence et sérieux à toutes mes questions techniques. L'ulm compte 90 heures au compteur. Il est magnifique d'aspect et pour cause il est quasi-neuf... Son propriétaire, un septuagénaire a méchamment loupé son atterrissage. Il s'en est sorti sans trop de bobos (merci DTA) mais tout l’avant de l’appareil fut déformé. Réfection complète de l'ulm pendant l'hiver. Passage aux mines. Le revoilà avec un châssis avant remis à neuf, une motorisation révisée et une aile de 150 heures installée pour l'essai : la Dynamic 450.

Disponible également autre aile, la D430, plus courte et plus rapide. Nous allons essayer l'appareil et les deux ailes pour les comparer. Après une présentation des commandes, c'est sans plus d'appréhension que je prends place à l'avant avec comme flight-instructor  (FI) le responsable de la base. 

Je m'en réfère à ses consignes, et  nous roulons sur la petite piste, puis je m'élance .... gaz au pied ! (moi, j'ai appris depuis le début avec Michel gaz à main). Décollage. Le Combo file maintenant docilement au dessus de la plaine lunévilloise. Je virevolte, tourne, teste l'aile, accélère, réduit, en piquer, cabrer... tout va bien. Seule une certaine crispation due à cette gestion inhabituelle de l'accélérateur au pied tétanise un peu à peu ma jambe droite. Pour le reste, tout est calme et agréable, je sens bien la machine. Derrière moi Michel Flandin parle peu, mais je sais qu'il observe mes gestes, veille et surveille, présence rassurante dans mon dos.

Pendant l'arrondi l'aile reste souple. Atterrissage assez correct (puisqu'on ne me demande pas une remise de gaz ;o) et nous changeons d'appareil pour emprunter le Combo d'un élève équipé de la D430. Pas flagrante, mais la différence entre ces deux ailes est néanmoins sensible. Le seconde est plus rapide mais légèrement plus rebelle, disons que finalement elle semblerait m'obéir moins vite. Comme l'élève à qui appartient ce Combo attend pour faire son lâcher, j'évite de le faire trop attendre, j'écourte ma seconde balade et me pose d'une façon moins franche.

Bilan : J'aime beaucoup la première configuration Combo-D450,  l'esthétisme aussi me satisfait (oui, là, c'est mon coté fille qui parle...). Je vais réfléchir à tout cela.... Avant de partir, je croise Isabelle une élève-pilote comme moi, elle me dit  préférer aussi la maniabilité de l'aile D450. 

"Réfléchissez vite..." me souffle M. Flandin avant de décoller pour des tours de pistes avec son élève, "... ce genre d'appareil ne restera pas bien longtemps à la vente, déjà deux autres acheteurs potentiels sont sur les rangs".

La nuit porte conseil : après une nuit blanche,  je confirme le lendemain  ma réservation du Combo !!!! ;o)

  

o) 

 


   Air Loisirs    Flying croco  Vol à vue    Total Cumul
Ecolage    18 h 00  3 h 10   22 h 10   29 h 15
Balade 6 h 10   (essai 45mn) 6 h 55

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nadine - dans ULM Formation
commenter cet article

commentaires

Alfons Velz 07/05/2009 11:14

Nadine, vous avez très bien fait de réserver votre DTA !!!
je vole sur DTA depuis 9 ans, c'est superbe. Et j'ai eu l'occasion d'essayer la nouvelle aile DIVA chez Michel Flandin octobre dernier. J'en suis toujours ravis et j'attends avec impatience que cette aile soit homologuée en Belgique ...
Dans notre club "www.feuervogel.be" dont je suis président, il y a plusieurs DTA aussi, et tout le monde est très content.
Bons vols et "many happy landings" !

PS Votre blog est superbe lui aussi

Nadine 09/05/2009 22:24


Thanks a lot  (for the wishes) ! 
Nad.


Zacapa 27/04/2009 15:44

C'est qui "LUI" ?? ;o)

Présentation

  • : Flying and Travelling
  • Flying and Travelling
  • : Mes expériences de pilote ulm pendulaire et les carnets de route de mes voyages (Namibie)
  • Contact

Profil

  • Nadine
  • On me dit généreuse, volontaire voire obstinée...
 Je suis aussi d'une mauvaise foi épouvantable, la preuve : je le reconnais ! 
D'ailleurs, depuis que je suis modeste, je suis parfaite ;o)
  • On me dit généreuse, volontaire voire obstinée... Je suis aussi d'une mauvaise foi épouvantable, la preuve : je le reconnais ! D'ailleurs, depuis que je suis modeste, je suis parfaite ;o)

Flying and Travelling



NadDes envies de couleurs, d'images, de voyages et d'expériences.... Voler, être en contact avec l'air et le léger, exprime des aspirations à une certaine élévation, un besoin irrépressible de s' ouvrir à d'autres sphères, de se rapprocher de la nature. S'envoler, tout comme voyager, c'est se détacher un instant de son quotidien, se libérer, s'élever, découvrir et apprendre...

Un blog pour raconter ces expériences, car chaque personne a quelque chose à dire pour peu qu’il y ait quelqu’un pour l’écouter ou la lire... Bienvenue sur Flying and Travelling.
Nadine

Recherche

Archives

Catégories