Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 16:50
Samedi 1er février 2009
Durée du vol :  30 mn
Total heures de vol : 25 h 15 mn 

De longues volutes de fumée s’élèvent presque horizontalement de l’usine de Golbey et se perdent, entrelacées. On croirait deviner une cohorte de spectres qui exhalent un ultime  soupir avant de disparaître dans un ciel d’opale, et cela n’augure rien de bon. Un coup d’œil sur la manche à air à l’arrivée me le confirme : la partie va être musclée today.
35 à 40 nœuds me confirme Michel mais nous décollerons face au vent, « ça devrait aller ». Moi, courageuse mais pas téméraire, je vois déjà la difficulté… je lui souffle comme pour mieux me motiver « Bon, on peut essayer, mais si c’est trop dur on n’insiste pas ok ? » Michel cool : « Bien sûr, on peut faire 5/10 mn même ».

Marcel qui est de passage au Club m’aide à sortir l’Ulm que nous attachons bien une aile inclinée du coté du vent. « Brrrr , tu es courageuse» frissonne-t-il en me souhaitant bon vol.

Au roulage, je sens déjà le vent impatient de jouer avec mon aile. Je m’aligne et je décolle en 02 (mon coté préféré). Calmant  aussitôt comme je peux la bestiole qui décolle à la verticale… Whouaaa.... dites, la leçon d’hier tombait à pic, le palier, penser au palier !

Un vent d’hiver capricieux aux tonalités rudes et glaciales nous agitent copieusement maintenant jusqu’à  environ 1000 ft où, lassé sans doute, il nous abandonne…. pour mieux nous retrouver plus tard dans ma descente et jouer les trouble fête dans mes atterrissages. J’entends Michel me dire dans l’intercom, "c’est difficile aujourd’hui hein ?  sans doute la leçon la plus difficile de ta formation.. ". Bien sûr, très difficile, je me bat avec l'engin, vigilance orange ;o). Je ne me risquerais pas à voler avec ce vent toute seule, mais avec Michel derrière c’est possible, et très formateur. Je pense d’ailleurs qu’il y a quelques temps encore c’est lui qui aurait refuser de voler avec moi avec autant de vent. Gardons à l’esprit qu’on peut très bien décoller un jour par temps calme et se poser une heure plus tard avec des rafales impromptues alors autant avoir déjà vécu si possible la situation pour reproduire alors les bons gestes. Tours de piste longs ou très courte finale, nous verrons méthodiquement chaque cas alors que m’applique, à garder la trajectoire avec mon moteur comme seul allié contre la danse obsédante du vent.

hear the wind - Gene Clark

Partager cet article

Repost 0
Published by Nadine - dans ULM Formation
commenter cet article

commentaires

didier 23/02/2009 17:41

alors les d'jeunes comment va ?ca fait longtps là pas de news pas de vols allez à plus bye bye ton cousin

ton bidou 11/02/2009 02:50

il est quand même bien ce blog, je sais le quand même est de trop !!

je t'M

Présentation

  • : Flying and Travelling
  • Flying and Travelling
  • : Mes expériences de pilote ulm pendulaire et les carnets de route de mes voyages (Namibie)
  • Contact

Profil

  • Nadine
  • On me dit généreuse, volontaire voire obstinée...
 Je suis aussi d'une mauvaise foi épouvantable, la preuve : je le reconnais ! 
D'ailleurs, depuis que je suis modeste, je suis parfaite ;o)
  • On me dit généreuse, volontaire voire obstinée... Je suis aussi d'une mauvaise foi épouvantable, la preuve : je le reconnais ! D'ailleurs, depuis que je suis modeste, je suis parfaite ;o)

Flying and Travelling



NadDes envies de couleurs, d'images, de voyages et d'expériences.... Voler, être en contact avec l'air et le léger, exprime des aspirations à une certaine élévation, un besoin irrépressible de s' ouvrir à d'autres sphères, de se rapprocher de la nature. S'envoler, tout comme voyager, c'est se détacher un instant de son quotidien, se libérer, s'élever, découvrir et apprendre...

Un blog pour raconter ces expériences, car chaque personne a quelque chose à dire pour peu qu’il y ait quelqu’un pour l’écouter ou la lire... Bienvenue sur Flying and Travelling.
Nadine

Recherche

Archives

Catégories