Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 14:08

Lundi 5 mai 2008
Etosha National Park

Départ pour l’Est d’Etosha National Park. Nous pouvons utiliser notre propre véhicule pour circuler dans le parc, ce qui permet une approche des animaux à notre rythme et loin des groupes qui circulent dans des véhicules 4 x 4 surélevés remplis de paparazzis qui mitraillent en commentant.

 

La petite boucle que nous avons prévue de faire cet après-midi est magnifique : partout autour de nous détallent springboks, blackfaced impalas, gembok avec leurs longues cornes toutes droites, kudus, gnous par troupeaux entiers…

 



Le parc offre une surface de 22912 km2
au milieu duquel évoluent librement les animaux
et donc une seule règle pour les humains :

Ne  pas sortir de la voiture à cause des félins !


 



Ce sont justement eux que nous croisons par chance en fin de journée. Deux superbes lions qui somnolent près d’un point d’eau. Doucement ils se réveillent, ils baillent, jouent un peu ensemble comme mes chiens, et tout à coup se décident à bouger et passent à moins de 5 m de notre voiture. Irréel...


J’entends le crépitement de l’appareil photo de Patrick qui shoot à tout va et qui ne trouble nullement les deux « kings ». Ils sont là, si près que Patrick remonte sa vitre. Sans se presser, à quelques pas de là ils vont satisfaire un besoin naturel l’un après l’autre dans la plus grande indifférence à notre égard... Ils suivent la route un moment à côté d’une autre voiture. Ses occupants ont rangé les téléobjectifs qui dépassaient des vitres tout à l’heure, ils sont devenus inutiles, voir encombrants : les fauves sont à côté d’eux. Je filme en vrac, un œil dans le viseur l’autre sur le second lion qui nous suit à une dizaine de mètres derrière. Une lumière jaune rasante réchauffe la couleur de leur robe. Le moment est magique. Je resterais bien des heures à leur côté à les observer en silence mais il faut être dans 10 mn à la porte d’entrée. Le parc ferme ses portes aux visiteurs à 5 h 45 précises. Nous devons donc quitter à regrets nos félins. Je filme une dernière image qui restera aussi dans ma mémoire : une imposante silhouette avance et se détache au crépuscule : sublime car éphémère, "Amazing" comme diraient les anglophones !


Partager cet article

Repost 0
Published by Nadine - dans NAMIBIE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Flying and Travelling
  • Flying and Travelling
  • : Mes expériences de pilote ulm pendulaire et les carnets de route de mes voyages (Namibie)
  • Contact

Profil

  • Nadine
  • On me dit généreuse, volontaire voire obstinée...
 Je suis aussi d'une mauvaise foi épouvantable, la preuve : je le reconnais ! 
D'ailleurs, depuis que je suis modeste, je suis parfaite ;o)
  • On me dit généreuse, volontaire voire obstinée... Je suis aussi d'une mauvaise foi épouvantable, la preuve : je le reconnais ! D'ailleurs, depuis que je suis modeste, je suis parfaite ;o)

Flying and Travelling



NadDes envies de couleurs, d'images, de voyages et d'expériences.... Voler, être en contact avec l'air et le léger, exprime des aspirations à une certaine élévation, un besoin irrépressible de s' ouvrir à d'autres sphères, de se rapprocher de la nature. S'envoler, tout comme voyager, c'est se détacher un instant de son quotidien, se libérer, s'élever, découvrir et apprendre...

Un blog pour raconter ces expériences, car chaque personne a quelque chose à dire pour peu qu’il y ait quelqu’un pour l’écouter ou la lire... Bienvenue sur Flying and Travelling.
Nadine

Recherche

Archives

Catégories