Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 04:47

Vendredi 2 mai 2008
Sand story à Sossusvlei

Aucune nouvelle de notre loueur de voiture… Aussi, décidons-nous de reprendre la route après avoir pris soin de dérouler du film alimentaire autour de la portière pour faire barrage à la poussière. La route pour Sossusvlei comprend une trentaine de kilomètres de piste suivie dès l’entrée du parc d’une belle route goudronnée d’une soixantaine de kilomètres jusqu’au parking où nous laissons notre véhicule. Ensuite nous prenons une navette 4 x 4 pour faire les 4 kilomètres restants sur une piste sablonneuse.



Une courte marche d’environ 800 m nous conduit à Dead Vlei.  On découvre un lac asséché, vaste cuvette blanche craquelée et nad_arbre.jpgparsemée de squelettes d’arbres noirs au milieu de dunes orange et d’un ciel incroyablement bleu, un contraste de couleurs saisissant pour les photographes. Patrick est très inspiré, il mitraille avec son appareil numérique, il s’amuse ensuite à faire des photos de moi dans ce décors surprenant alors que les heures chaudes arrivant le lac se déserte insensiblement de ses visiteurs.

Il fait sûrement plus de 30° et le sol blanc réverbère encore la chaleur mais un petit vent rend l’atmosphère encore supportable ce qui nous incite à entreprendre l’ascension d’une dune de près de 300 mètres dominant le Dead Vlei. L’expérience est éprouvante car pour un pas gagné en hauteur on redescend de deux et j’arrive en haut toute essoufflée comme un vieux phoque ce qui fait dire à Patrick qu’il pourra se dispenser d’aller au Nord du pays  à Cap Cross voir les otaries. L’effort valait le coup, de là-haut le panorama est superbe.

A perte de vue des champs de dunes rouges piquetées de touffes vertes. On pique-nique tout là-haut, un mélange de pomme, de gâteau et de sable orange que le vent soulève du sommet pour soupoudrer chacune de nos bouchées.
Après avoir photographié à 360° nous cheminons sur la crête. J’ai perdu le bouchon de l’objectif grand angle du caméscope, sûrement dans la montée.

Sur la route retour, le chauffeur du 4 x 4 nous emmène au lieu dit Sossusvlei, on fera aussi un stop à « Big mama » la big dune au nord et un autre à la dune 45 pour prélever de échantillon de sable pour ma collection. Arrivée 3 heures plus tard au Rostock Ritz Desert Logde de nuit une fois encore. « Welcome my guest's night » nous dit le manager. Vite, la douche pour se libérer du sable rouge, il paraît que l’endroit est réputé pour sa bonne table, ce que nous ne tardons pas à vérifier en commandant deux steaks de crocodile au garlic : délicieux…

Partager cet article

Repost 0
Published by Nadine - dans NAMIBIE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Flying and Travelling
  • Flying and Travelling
  • : Mes expériences de pilote ulm pendulaire et les carnets de route de mes voyages (Namibie)
  • Contact

Profil

  • Nadine
  • On me dit généreuse, volontaire voire obstinée...
 Je suis aussi d'une mauvaise foi épouvantable, la preuve : je le reconnais ! 
D'ailleurs, depuis que je suis modeste, je suis parfaite ;o)
  • On me dit généreuse, volontaire voire obstinée... Je suis aussi d'une mauvaise foi épouvantable, la preuve : je le reconnais ! D'ailleurs, depuis que je suis modeste, je suis parfaite ;o)

Flying and Travelling



NadDes envies de couleurs, d'images, de voyages et d'expériences.... Voler, être en contact avec l'air et le léger, exprime des aspirations à une certaine élévation, un besoin irrépressible de s' ouvrir à d'autres sphères, de se rapprocher de la nature. S'envoler, tout comme voyager, c'est se détacher un instant de son quotidien, se libérer, s'élever, découvrir et apprendre...

Un blog pour raconter ces expériences, car chaque personne a quelque chose à dire pour peu qu’il y ait quelqu’un pour l’écouter ou la lire... Bienvenue sur Flying and Travelling.
Nadine

Recherche

Archives

Catégories